Un sol adapté à une salle de bain raffinée

Carrelage, bois, PVC ou encore fibres végétales, les sols de nos salles de bain peuvent se parer de matériaux très différents. 

IMAGE SS RUBRIQUE -  QUEL  SOL SDB

Si le carrelage est souvent privilégié pour recouvrir le sol de la salle de bain, il n'est pas le seul matériau à envisager. En effet, les parquets en bois, les fibres végétales, le PVC ou encore le béton peuvent faire partie des solutions à retenir. Mais dans tous les cas de figure, ces sols doivent impérativement pouvoir résister à l'humidité et éviter d'être glissants. 

Carrelage, béton ou carreaux de ciment

Avec le carrelage, c'est sans doute le grès cérame pleine masse qui est le plus compatible avec une salle de bain. Parfaitement imperméable, il est disponible dans de multiples teintes et finitions et peut même imiter à s'y méprendre le béton ou le bois. Si vous optez pour ce type de carrelage, les techniciens-conseils de Maisoning vous recommanderont d'en choisir un qui répond à la meilleure norme de résistance à la glissade, en l'occurrence la norme A. Dans le même esprit, les carreaux de ciment sont souvent retenus pour leur très belle dimension décorative. Avec leurs motifs élégants, ils permettent de donner beaucoup de personnalité à une salle de bain. Très résistants, très épais et assez lourds, ils doivent obligatoirement être posés sur un sol bien solide. Maisoning saura couler pour vous la chape à même de supporter des carreaux de ciments. Autre matériau dur, et même très dur, envisageable pour le sol d'une salle de bain : le béton. Qu'il se présente sous la forme de carreaux ou de dalles à poser, ou qu'il soit coulé comme une chape de ciment, le béton est facile à vivre et à entretenir, tout en autorisant une certaine fantaisie. Coloris et effets variés sont possibles. Patiné, lissé, ciré ou imitant des lattes bois, le béton se taille une solide réputation auprès des amateurs de solutions nouvelles pour les sols de salle de bain. 

 

Toute la chaleur du bois

Chaleureux et très esthétique, le bois est un matériau qui donne à la salle de bain beaucoup de cachet. S'il va s'en dire qu'un parquet massif est onéreux, vous pouvez opter pour un contrecollé. Bien moins cher, il offre une durabilité moins grande. Mais dans les deux cas de figure, il faudra veiller à bien entretenir votre sol en bois massif ou contrecollé, à moins que votre choix se porte sur le bois exotique, comme le bambou ou le teck. Faits pour les pièces humides, ces bois sont relativement chers à l'achat, mais peuvent s'avérer un investissement payant sur le long terme. 

Les atouts du PVC

Une autre alternative s'offre à vous : le PVC. Bon marché, facile à poser mais aussi à entretenir, ce type de revêtement offre une excellente résistance à l'usure. Mieux encore, grâce aux effets de matière que proposent les fabricants, il imite la pierre, le carrelage ou encore le bois. Le PVC est donc à privilégier si votre budget est serré et que vous voulez cependant disposer d'un sol aussi pratique qu'esthétique.

Si vous avez la fibre végétale...

Jonc de mer, coco, bambou, les fibres végétales sont également très prisées pour les espaces bain. Il résistent à l'humidité et sont connus pour leur capacité à ne pas se putréfier, ces matériaux naturels sont à la fois élégants, pratiques et d'un excellent rapport qualité - prix.